Bonne nouvelle !

Un beau cadeau de début d'année 2012 : création du premier atelier de transformation de légumes bio d'Ile-de-France sur les terres de la Ferme de la Haye aux Mureaux pour le plus grand bénéfice de la restauration collective. Encore merci à tous ceux qui ont permis de rendre possible le retour des terres de Flins et des Mureaux à l'agriculture bio. Hélène Danel

Michèle Rivasi : « aucune protection n’est prise pour les habitants du Japon »

De retour du Japon, Michèle Rivasi se montre effarée par ce qu’elle a vu sur place. Alors que l’AIEA vient de rendre son rapport final dans lequel elle estime que le Japon a bien géré la crise, la députée européenne EELV affirme au contraire que les populations sont laissées dans l’ignorance la plus complète du danger. Et s’inquiète de voir que les conséquences de Fukushima n’ébranlent pas plus les autorités françaises, qui semblent prêtes à prolonger la vie de la centrale de Fessenheim.

Meulan : Le Nucléaire en question - vendredi 29 avril 20H30

Après l’accident de la centrale de Fukushima, la psychose du nucléaire prend à nouveau corps alors que des particules radioactives survolent le monde. Les autorités se veulent rassurantes mais, pour les organisations écologistes, la menace doit être prise au sérieux. Elle est à tout le moins révélatrice du fait que l’homme ne sait pas encore maîtriser totalement l’atome.
Les Japonais pourront-ils reprendre le contrôle de la situation ? Quel est l’état des centrales en France et dans le monde ? Doit-on ou non continuer dans la voie nucléaire au nom de l’indépendance énergétique ?

CRIIRAD - contamination de la France : quels sont les risques ?

L’association Flins sans circuit F1 conseille à ceux qui désirent avoir une information indépendante concernant, notamment les rejets de la centrale de Fukushima Daiichi, de se connecter régulièrement sur le site de la CRIIRAD (Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité) http://www.criirad.org/

JAPON : des millions de personnes à la merci de la radioactivité !

Depuis lundi 28 mars, l’attention est focalisée sur l’activité de l’eau de mer et certains médias
s’inquiètent de la survenue d’une « catastrophe écologique » 1. La CRIIRAD rappelle que l’urgence
concerne la protection sanitaire des habitants des zones contaminées. Depuis le 12 mars dernier,
ils subissent, jour après jour, heure après heure, l’impact des rejets radioactifs de la centrale
nucléaire de FUKUSHIMA DAIICHI. Toutes les voies d’exposition se cumulent

La CRIIRAD considère que le niveau de contamination en iode 131 annoncé par l’IRSN est sous-évalué

ACTIVITE DE L’AIR EN IODE 131
Le résultat publié par l’IRSN – et peut-être par d’autres laboratoires européens –
sous-évalue très probablement le niveau réel de la contamination.
En effet, d’après les informations recueillies par la CRIIRAD, l’air a été
échantillonné à partir d’un FILTRE A AEROSOLS qui ne permet pas de piéger l’iode
présent dans l’air SOUS FORME GAZEUSE. La CRIIRAD considère que l’iode gazeux
pourrait constituer une part importante, probablement majoritaire, de l’iode
radioactif présent dans les masses d’air contaminé par les rejets de la centrale
nucléaire de FUKUSHIMA DAIICHI.

Get Adobe Flash playerPlugin by wpburn.com wordpress themes